via Decumana, 50/F-

40133 Bologna

Tel. 051 381829 / 347 0617840

Fax: 051 3370212

skype: pmnadir

segreterianadir@medicanadir.it

REDAZIONE di BOLOGNA
di ARCOIRIS TV
La televisione indipendente
della gente,
per la gente

Assoc. Medica Disturbi di Relazione

"associazione a carattere socio-sanitario  destinata  alla cura e alla prevenzione dei Disturbi del Comportamento alimentare (anoressia, bulimia, obesità), inquadrabili nei Disturbi di Relazione, attraverso un'azione diretta sul territorio nazionale con allargamento nel Sud del Mondo attraverso missioni di interscambio "

 

rassegna_stampa_presentazione

49 <<< pag 50 >>> 51
inviato da Giusy Baioni - Bukavu
  Mort de Serge Maheshe : réaction de la primature Cette institution demande à la Monuc et aux instances judiciaires de tout Entreprendre pour retrouver rapidement les traces de ces assassins, Rapporte radiokapi.net http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=13517 Serge Maheshe : un journaliste au service de la paix On ne sait pas pour l'instant si l'assassinat de Serge Maheshe est lié à Son métier de journaliste à radio okapi. Il n'en reste pas moins qu'il Rejoint le rang des très nombreux congolais, victimes de l'insécurité qui règne dans l'Est de la Rdc, et dans le reste du pays. Serge Maheshe était Le secrétaire de rédaction de radio okapi Bukavu. radiookapi.net vous Propose son portrait http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=13516 Assassinat de Serge Maheshe : réaction de la Fondation Hirondelle Après l'assassinat de Serge Maheshe, la fondation Hirondelle, partenaire de La Monuc dans le projet radio okapi, se dit choquée par cet  acte. Elle Attend une enquête complète. Ceci, afin de faire la lumière sur cet Assassinat, rapporte radiookapi.net http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=13515 Meurtre de Serge Maheshe : réaction de l'union nationale de la presse L'Union Nationale de la Presse Congolaise se dit consternée par la nouvelle De la mort de Serge Maheshe. Kasonga Tshilende, secrétaire nationale de l'UNPC, parle d'actions à mener pour contraindre les autorités à mieux sécuriser les journalistes, rapporte radiookapi.net http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=13514 Meurtre de Serge Maheshe : 15 personnes arrêtées Ces 15 personnes ont été arrêtées dans le périmètre où a été abattu notre Confrere Serge Maheshe. C'est après un bouclage effectué ce jeudi matin par Les FARDC et la police. Parmi les personnes arrêtées, deux militaires présumés assassins du journaliste sont gardés par la police, rapporte Radiookapi.net http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=13513 Assassinat de Serge Maheshe: réaction de journaliste en danger Journaliste en danger se dit préoccupé par l'assassinat le mercredi du Journaliste de radio okapi Bukavu, Serge Maheshe. Donat Mbaya, président de JED, a accordé une interview à radiookapi.net Il exige que le gouvernement concrétise sa promesse de lutter contre l'impunité en faisant la lumière Sur cet assassinat. http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=13512 En mémoire de Serge Maheshe Serge Maheshe, journaliste et secrétaire de rédaction à Radio Okapi, Bukavu, nous a quitté. Il a été abattu hier mercredi dans la soirée dans les rues de Bukavu, par deux hommes armés, en civil. Serge Maheshe a été arraché brutalement à sa famille, à ses confrères et à tous ceux qui l'ont connu, hier, à 20 heures, heures de Bukavu. Il venait de quitter le bureau, où il s'est entretenu avec la rédaction centrale de Kinshasa, sur les éléments de diffusion pour ce jeudi matin rapporte radiookapi.net http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=13503 Bukavu : Serge Maheshe de Radio Okapi assassiné Serge Maheshe, Journaliste et secrétaire de rédaction à Radio Okapi Bukavu n'est plus! Notre confrère est décédé hier mercredi dans la soirée, abattu en pleine rue de Bukavu par des civils en armes. Pour l'instant, on n'a pas beaucoup de détails sur cette nouvelle qui plonge la famille Okapi dans une profonde tristesse, rapporte radiookapi.net http://www.radiookapi.net/index.php?i=53&a=13498
La MONUC et Radio Okapi condamnent l'assassinat de leur journaliste à Bukavu
Communiqué MONUC
14 juin. 07 - 18h24
Dans la soirée de mercredi 13 juin 2007, aux environs de 20 heures, heure locale, alors qu'il se trouvait en compagnie de deux amis dans une rue du centre de Bukavu, chef-lieu de la Province du Sud Kivu, dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), Serge Maheshe, journaliste, secrétaire de rédaction et Chef d'antenne à Radio Okapi, la radio créée par la Fondation Hirondelle de Lausanne et la MONUC, la Mission des Nations Unies en RDC, a été abattu de plusieurs balles par deux hommes en civils non identifiés qui ont pu prendre la fuite après ce meurtre.

L'assassinat de Serge Maheshe a eu lieu au moment où il s'apprêtait à monter dans un véhicule clairement marqué du sigle des Nations unies, devant le domicile d'une personne à qui il venait de rendre visite avec ses amis, qui n'ont pas été blessés dans cette attaque.

Consterné et choqué par ce crime odieux, dont on ignore encore les motifs, Mr. Williams L. Swing, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et Chef de la MONUC a immédiatement condamné, avec la plus grande fermeté, l'assassinat de Serge Maheshe. Il a aussi exprimé son indignation et présenté ses sincères condoléances, ainsi que celles de la MONUC, à la famille et aux collègues de Serge Maheshe, s'associant pleinement au deuil de Radio Okapi.

Jean-Marie Etter, le Président de la Fondation Hirondelle a déclaré avoir été bouleversé par cette nouvelle qu'il a ressentie comme profondément injuste et révoltante. Il a aussi rendu hommage à Serge Maheshe et dit être profondément reconnaissant pour le travail qu'il a accompli au service de l'information, de son auditoire et de son pays. M. Etter a indiqué qu'il partageait la tristesse de la famille de Serge Maheshe, dont le deuil est aussi celui de la Fondation Hirondelle et qu'il lui présentait les sincères condoléances du Conseil de la Fondation, de l'ensemble des collaborateurs de la Fondation Hirondelle, au siège de Lausanne en Suisse et dans toutes les stations de radio qu'elle gère dans le monde.

De nationalité congolaise, âgé de 31 ans et licencié en droit de l'Université catholique de Bukavu, Serge Maheshe était marié et père de deux enfants. Il avait rejoint Radio Okapi en tant que journaliste en février 2003 et assumait depuis décembre 2006 les fonctions de Secrétaire de rédaction et de Chef d'antenne pour la province du Sud Kivu, à Bukavu. Journaliste talentueux et rigoureux dans son travail, il s'était engagé corps et âme pour la paix dans son pays. Il a, tout au long de sa carrière, servi avec professionnalisme les millions de Congolais qui écoutent chaque jour Radio Okapi et font confiance à ses reporters qui, comme lui, se dévouent pour donner une information rigoureuse, honnête et impartiale.

Serge Maheshe couvrait l'actualité en zones de conflit, dans des situations souvent dangereuses, en Ituri et dans le Nord et le Sud Kivu, malgré les risques encourus du fait des conditions de sécurité souvent volatiles à l'Est de la RDC, se forgeant une réputation méritée à travers le pays, grâce à son travail sur les ondes de Radio Okapi pour consolider la paix et renforcer les initiatives de réconciliation. La disparition de ce jeune journaliste dans des circonstances tragiques, qui a contribué de manière éminente à offrir à la population du pays et à celle de Bukavu en particulier, l'information indépendante à laquelle les Congolais aspirent, nous rappelle que l'engagement pour la paix demeure un défi quotidien.

La Mission des Nations unies en République démocratique du Congo et la Fondation Hirondelle, demandent aux autorités congolaises de tout mettre en œuvre pour que les auteurs de ce lâche assassinat, que rien ne saurait justifier, soient poursuivis, arrêtés et traduits devant la justice afin de répondre de leurs actes.
 
Serge Maheshe, secrétaire de redaction à Radio Okapi (©radiookapi.net)
 
Serge Maheshe : un journaliste au service de la paix
Bukavu | Politique et Citoyen | 14 Juin 2007 à 20:23:12
 
On ne sait pas pour l'instant si l'assassinat de Serge Maheshe est lié à
son métier de journaliste à radio okapi. Il n'en reste pas moins qu'il
rejoint le rang des très nombreux congolais, victimes de l'insécurité qui
règne dans l'Est de la Rdc, et dans le reste du pays. Serge Maheshe était
le secrétaire de rédaction de radio okapi Bukavu. radiookapi.net vous
propose son portrait
Serge Maheshe a été arraché brutalement à sa famille, à ses confrères et à
tous ceux qui l'ont connu hier mercredi à 20 heures locales à Bukavu. Il
venait de quitter le bureau où il s'est entretenu avec la rédaction
centrale de Kinshasa sur les éléments de diffusion pour ce jeudi 14 juin
2007.

Licencié en droit de l'université catholique de Bukavu, Serge Maheshe est
âgé de 31 ans, marié et père de 2 enfants. Il a fait ses preuves dans la
couverture de l'actualité en zone de conflit et dans des situations
tendues.

Parlant le français, l'anglais, le swahili, le lingala et plusieurs
dialectes du Sud-Kivu, serge Maheshe a couvert l'actualité en Ituri, à
Goma, à Kisangani, à Kinshasa, à Uvira sur les hauts plateaux de Minembwe
et à Bukavu, son poste d'attache.

Engagé pour la paix, serge a marqué de sa présence l'actualité nationale
congolaise, dominée par divers conflit armé mais aussi par l'engagement de
la population envers la démocratie, l'état de droit, et la fin de
l'insécurité.

Toujours avenant et disponible, on retiendra aussi de Serge Maheshe la
rigueur dans le travail. Malgré les risques liés aux conditions de sécurité
volatile à l'est, Serge Maheshe a servi les millions de Congolais qui
écoutent chaque jour radio okapi et qui font confiance à nos journalistes
qui, comme lui, font tout pour donner une information honnête et
impartiale.

L'assassinat de Serge Maheshe vient allonger la liste des journalistes
abattus en RDC ces 2 dernières années. Bapwa Mwamba et Franck Ngyke sont
les deux autres.

Pour l'heure, des messages de soutien, de condoléances et de sympathies
affluent à nos rédactions pour soutenir la famille de Serge, les
journalistes de radio okapi à Bukavu et tous les journalistes de radio
okapi dans chacune des provinces de la RDC. Ces messages nous encouragent à
continuer malgré cette épreuve pour une information au service de la paix.

 

49 <<< pag 50 >>> 51

 
rassegna_stampa_presentazione
 Creative Commons License
Questo/a opera è pubblicato sotto una Licenza Creative Commons.
Assoc. Medica N.A.Di.R. via Decumana, 50/F 40133 Bologna - Tel 051 381829 / 347 0617840 - Fax 051 3370212 - segreterianadir@medicanadir.it

 

.

 

About Us | Site Map | Privacy Policy | Contact Us | ©2003 Company Name